samedi 1 juillet 2017

Bilan du #challengeAZ 2017



Merci Sophie et Brigitte pour cet exploit ! Plus de 2000 billets à gérer, 86 challengers ! Quelle patience, quelle ténacité, quel sagesse. Vous m'avez épatée ! Avec mon caractère de sorcière, j'aurais jeté l'éponge, le savon et le BB cadum avec l'O du bain !
Puisque l'heure est au bilan...
Reprenons les éléments développés en 2013  :

  • Le défi :
    • Cette année, le challenge s'articulait autour des recherches sur Availles et se passait sur le blog consacré au village. Un blog qui roule à 10 à 15 visites par jour, en vitesse de croisière, ce qui est déjà un exploit. L'effet Challenge a fait monter la mayonnaise à une moyenne de 170 visites par jour, et parmi celles-ci de nombreux availlais. C'est une réussite ! Merci à tous, ceux d'ici, ceux d'ailleurs. 
    • J'ai déjà eu l'occasion de dire et de répéter qu'un blog est une ressource.  Le Challenge aura permis de faire connaître celle-ci, et j'espère à encourager d'autres initiatives sur d'autres petites communes. 
    • J'avais matière à article, mais grâce au challenge j'ai enrichi les données du village. 
  • L'écriture :
    • Cette année j'ai écrit au jour le jour, et parfois autour de minuit. J'ai aimé cet exercice. 
    • Je n'ai jamais puisé dans les stocks d'articles, tout a été rédigé de frais, même si la matière sentait la poussière.  
    • Sincèrement, ce challenge, je ne l'ai fait QUE parce que ça me faisait plaisir. L'écriture est un exercice égoïste, elle se nourrit des autres et s'en détache. J'ai de nouveau réussi à écrire tous les jours, ce que je ne faisais plus. 
  • La lecture :
    • Il y avait matière à lire ! Bien sur, il y a les blogs des familiers, les blogs des copains, les blogs des thèmes qui nous parlent. Mais pour lire le challenge, j'ai choisi d'utiliser le tableau excel et méthodiquement de jeter un oeil sur chacun. Bravo à tous.
    • Je reviendrai sur le travail des challengers, un par un, pour une lecture dans la continuité de A à Z. 
    •  Je vois ici ou là des listes de challenges préférés, je n'ai aucune envie d'installer un podium, allez lire, tout est bon à lire. Encouragez les modestes, ceux qui tatonnent, ne flattez pas trop les fort en thème, ils risquent d'éteindre la petite flamme des hésitants, des débutants. 
    • Il y a tout à gagner dans ce challenge à continuer à n'avoir rien à gagner d'autre que le plaisir du partage. Merci à tous ceux qui ont bataillé pour préserver la bonne humeur et le moral des organisatrices. 
  • La place que ça prend :
    • Même écrit au jour le jour, le challenge prend beaucoup de place. Trop de place. 
  • L'entraide :
    • Merci aux  Availlais qui ont apporté la matière de ce challenge ! Photos documents idées, encouragements vous avez été extra ! 
    • Merci à Marie-France et ses superbes lettrines
    • Merci à Mado et la MJC pour les portraits des passeports
    • Merci les lecteurs qui ont stimulé l'écriture. 
    • Merci les challengeurs qui ont joué l'esprit d'équipe ! 
  • La méthodologie :
    •  A travers d'autres challenges j'ai puisé des idées, des infos, des ressources, rien que pour ça, cet exercice mérite le détour. 
    • Les Services publics entrent dans la danse (archives départementales, municipales) c'est formidable, on apprend, on partage. 
  • Les bonnes résolutions :
    • On remet ça l'an prochain ? Comment ? Nous en reparlerons ! J'ai des projets ! 
  • Vous :
    • Vous avez été magiques : Sur Twitter, sur Facebook, au téléphone, au bistrot, en commentaire. Merci et Bravo à vous, pour cette lecture indulgente et contraignante ! Certains sont venus chaque jour, et chaque jour ont laissé un p'tit mot gentil, un p'tit coeur. Merci ! Merci Cathy, Annick, Odile et tant d'autres ! Merci d'avoir mis de l'humour de la bonne humeur, des sourires sur ces billets. 
ET pour finir, comme en 2013, merci à Sophie Boudarel, l'accoucheuse de mots ! 
Vivement l'année prochaine ! 

10 commentaires:

  1. Tu es comme toujours d'une grande sagesse Gloria ! Oui bravo à tous, à commencer par ceux qui tatonnent et qui ont le plus besoin de nos encouragements ! J'aime surtout, ô combien, ton passage sur les forts en thème, qui parfois oublient un peu trop l'humilité, et (à mon sens) la lecture en devient gênante.
    Une autre chose m'a gênée au fil des pages : Le recours un peu trop systématique à la publicité, et pour ma part j'ai décidé de ne pas "cautionner" ce système (d'où des références aux statistiques, à la visibilité, au référencement... C'est du grand n'importe quoi pour un LOISIR !)
    En des centaines d'articles à découvrir pour moi. En attendant d'en réécrire à mon tour ☺
    Odile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère te lire vite, challenge ou pas. Après tout, on en a écrit un paquet de textes sans avoir besoin de challenge et quelle ambiance autour de ces échanges. J'ai toujours plaisir à retrouver ces années de blog et l'éclectisme des rencontres et des échanges. C'est très touchant.

      Supprimer
  2. Merci Gloria de ta gentillesse, gérer n'est pas si contraignant finalement, quand on voit que l'aventure procure du plaisir aux participants et aux lecteurs. Et si ca donne envie à de nouveaux venus d'écrire, ou à d'anciens de s'y remettre ( coucou Odile, on t'attend , et j'en connais d'autres, hein Valerie, c'est pas là que ca se passe :) ) j'aurai tout gagné. On écrit tous d'abord pour soi, pour mettre en musique ses idées et son ressenti, et tout le monde n'a pas la même pratique, tous les sons et toutes les musiques ne parlent pas à tout le monde de la même façon. Cette diversité dans l'écriture est un avantage, et il ne peut pas être question de podium. Lisez, relisez, écoutez la musique de chacun, et pensez à commenter.
    Gloria, j'ai des idées moi aussi, il faudra qu'on s'organise ca :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des idées ? Cool ! Raconte moi vite !

      Supprimer
    2. Brigitte, je ne sais pas si c'est de moi dont tu parles mais c'est vrai que j'aurais pu participer au challenge AZ en prenant "mes" écoustois pour thème, il y a matière! Mais voilà, j'ai du mal à coucher des mots ou plutôt à accoucher de mots et de phrases comme notre sorcière préférée. Je fais tout sans péridurale, dans la douleur alors la motivation a du mal à se frayer un chemin parmi ces obstacles! Un jour peut-être :)

      Supprimer
    3. Et oui bien sur que c'est de toi qu'on parle ;). Tu soulèves une question intéressante et qui me tient à coeur, comment aider à l'écriture, lorsqu'il y a matière à dire. Ce pourrait être l'occasion d'ateliers autour de l'archive. Des ateliers où seraient mis en phrases tout ce qui foisonne parfois dans le travail de généalogistes que ça "brasse" ou que ça "saoule" d'écrire. J'espère réussir à mettre ça en place au cours de l'année prochaine au village, pour stimuler la publication partagée de billets (autour du challenge 2018 ou autre occasion de publication). Je crois que c'est une bonne idée. J'en reparlerai. Dans un atelier de village, on doit bien trouver de tout, des gens passionnés d'archives et des gens passionnés de mots. A Saché aussi, faut voir ;) Plein de bises ! On avait dit qu'on se ferait un restau. On en reparle en septembre ?

      Supprimer
  3. Merci et bravo tout simplement. Je n écris ni ne participe au challenge mais cela reste un rendez vous auquel je me suis attachée au fil des ans depuis le début et notamment sur ce blog. J ai aimé les articles qui font remonter les souvenirs et ceux qui nous apprennent encore et toujours plein de choses. J ai bien apprécié les jolies lettrines le petit plus des articles. Vive les Availlais et les Availlaises. A bientot. Des bises.

    RépondreSupprimer
  4. Un grand bravo pour ton travail que j'admire... �� à très bientôt pour de nouvelles aventures.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sébastien. Moi aussi j'aime ton travail et je suis contente des belles opportunités autour des Amis de Civray. C'est chouette ! Bon si on met au point un restau avec Valérie, je compte sur toi ! Bises

      Supprimer