vendredi 11 décembre 2015

1739 - Availles et Prinçay au fil des ans et des registres.


Louis XV est un peu polisson, il multiplie les maitresses et devra, par conséquent, en cette année 1739, renoncer à toucher les écrouelles des malades. Voilà pour les mains baladeuses !  Décision sans appel prise par son confesseur !
A partir du mois d'octobre, le froid s'installe, l'hiver sera glacial et durera jusqu'en mars de l'année suivante. La famine sévit et les soulèvements populaires se multiplient.
Au village , la mortalité reste élevée, et concerne encore les jeunes et les enfants.
Dans la paroisse d'Availles, Gabriel GUERIN, veuf de la pauvre Madeleine Piraudeau morte en couches, s'est remarié avec Renée ECHEVARD, un petit Michel nait le 1er juin.
La famille COTTEREAU DE GRAND CHAMP, propriétaire de la Tour d'Oyré est durement touchée : Marie Anne, six ans, fille ainée de Joseph Pascal et Marie Anne DE MAUSSABRE meurt le 1er décembre, 15 jours après la naissance de sa petite soeur Marie Dorothée. Elle est inhumée dans l'église.
A Prinçay, l'année se termine avec le décès du curé René Thomas DE LA CAILLERIE, disparu le 26 décembre 1739, et inhumé dans l'église en présence de GASCHET curé d'Asnières, FRADIN curé d'Availles, BAUDY curé de Senillé, et MAURY curé de Vouneuil-sur-Vienne. Nous perdons une belle et très lisible plume !

  • Availles :
    •  9 N - 3 M - 18 S
    • 6 septembre : Madeleine FORESTIER, fille du Procureur au siège Royal de Châtellerault meurt à Availles. 
    • 25 novembre : inhumation dans l'église  de Marie DUBOIS, épouse de Jacques GRABOT
    • 1 décembre : inhumation dans l'église de Marie Anne COTTEREAU de GRAND CHAMP, 6 ans, fille de Joseph Pascal et de Marie Anne de MAUSSABRE, 
    • Source : AD86/Availles-en-Châtellerault/BMS/ 1737-1750/p13-18
  • Prinçay :
    • 3 N - 0 M - 4 S 
    • 26 décembre : inhumation dans l'église de René Thomas DE LA CAILLERIE, curé de Prinçay
    • Source : AD86/Prinçay/BMS/1734-1790/p13-15

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire