jeudi 10 décembre 2015

1738 - Availles et Prinçay au fil des ans et des registres.




A Prinçay,
Les enfants ARNAULT (Jeanne et Jean) se marient ! Grande fratie que celle de Jean ARNAULT et de Jeanne AUTEXIER une belle ribambelle de 7 petits prinçois parmi laquelle des jumeaux Jeanne et Etienne nés en 1718, Etienne meurt en 1732 à l'âge de 14 ans, c'est sa jumelle qui se marie en 1738 en novembre. En janvier son frère ainé  a convolé. Tous deux ont élus leurs épousés dans le village de Vouneuil-sur-Vienne : Jean épouse Jeanne ARNAULT (quelle pagaille) et Jeanne épouse Pierre DELAVEAU.
Charles DERINGERE, procureur et François BAGUET tisserand sont inhumés dans l'église. Un tisserand c'est étonnant, on y a déjà vu un laboureur ou un maçon. Ces inhumations de plus humbles ont rarement lieu à Availles.
On compte 7 décès dans la paroisse, dont 5 d'enfants ( de 6 mois à 8 ans), c'est trop, une épidémie sévit forcément...
Jean COUGNE est laboureur et sacristain, son petit Louis nait en janvier. André GUINET et Jean LE DE sont tisserands, Etienne JOUBERT est bourdier à la Cataudière, tandis que René ROUX y est fermier.
A Availles,
En janvier, Renée Paillé est inhumée dans l'église. Agée de 69 ans, Epouse de François FRADIN, notaire royal, sieur de la Grand Maison, Renée Paillé mit au monde 12 enfants !
Février, drame chez les GUERIN. Le premier février Madeleine PIRAUDEAU, femme de Gabriel GUERIN, accouche de deux enfants jumeaux, les petites sont baptisées "en danger de mort". Marie meurt à 4 jours. L'accouchement a été particulièrement difficile, le 9 c'est un autre drame qui frappe la famille, Madelein, la jeune accouchée succombe à l'âge de 31 ans. La seconde des jumelles survit quelques jours puis s'éteint le 17 février à l'âge de 16 jours.
Mais cette année c'est la mortalité globale qui interpelle, comme à Prinçay. 25 décès dont 13 enfants et de nombreux jeunes adultes !!! La grippe sévit dans le royaume cette année là* et elle fera 2,5 millions de victimes, à cette catastrophe s'ajoute une disette due à la baisse de la récolte de blé. Deux éléments qui expliquent sans doute la forte mortalité constatée dans notre village.


*Source : Contexte Thierry Sabot. 
  • Availles :
    • 22 N - 6 M - 25 S
    • Mort maternelle de Madeleine PIRAUDEAU. Ses jumelles ne survivent pas. 
    • Mort de Jeanne PAILLE inhumée dans l'église
    • Mort de Madeleine MENECE inhumée dans l'église. 
    • Source AD86/Availles-en-Châtellerault/BMS/1737-1750/pages 8 à 13
  • Prinçay :
    • 7 N - 2 M -7 S
    • Charles DERINGERE inhumé dans l'église. 
    • François BAGUET inhumé dans l'église. 
    • 5 décès d'enfants
    • Source : Source : AD86/Prinçay/BMS/1731-1790

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire