dimanche 24 mars 2013

Le tilleul de Prinçay.

Ce tilleul est mon arbre remarquable,
celui auprès duquel j'aimerais partir en poussière, celui qui tient bon par toutes les tempêtes qui étend ses bras protecteurs au dessus de nos photos de groupe et embaume la tisane dans tout le quartier. 
Il mesure 3,40m de circonférence à 1,30m de hauteur.
Son système racinaire est impressionnant et laisse peu de chance aux plantations faites à ses pieds.
Le voilà en 1999, lorsque nous l'avons élagué. Enfin nous, moi j'ai pris la photo ;-)

Et pour juger de sa croissance le voici en arrière plan il y a 70 ans.

J'ai demandé à Christophe le spécialiste du Krapo Arboricole de m'aider à dater cet arbre.
Il faut vous dire que ce tilleul n'a pas toujours fait partie de la maison. Au relevé du cadastre napoléonien de 1809, le mur n'existe pas, la petite maison que vous apercevez derrière non plus, notre maison est moins étendue. A l'époque, devant l'église de Prinçay, il y a une petite place et un chemin s'en va en contrebas. Du coup j'ai rêvé mon tilleul révolutionnaire, arbre de la liberté, planté par les sans-culotte de Prinçay aux beaux temps de la commune, quand Tessier était maire et Rouget le tisserand témoin de toutes les naissances !
Mais voilà Christophe m'a dit 160 -180 ans grand maximum.
Et patatras pour la légende du tilleul de Prinçay.
Session de rattrapage possible à la seconde république me dit Krapo, Février 1848, c'est dans les temps.
A ce moment-là, Prinçay n'est plus une commune, le rattachement s'est fait (de mauvais coeur) en 1818 à Availles, mais on peut bien y avoir malgré tout planté un arbre de la liberté, puisqu'on l'a bien fait en 1989, pour le bicentenaire. Mais cette fois-là, et j'y étais, il fut planté près du cimetière, car la p'tite place du village avait disparu, le mur de ma maison avait depuis longtemps déjà entouré le tilleul de Prinçay.




Grâce à vos commentaires on aura peut-être ...Un p'tit plus pour le tout !


Posted by Picasa

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire